🇺🇸 Incendies en Californie : le bilan s’alourdit à 50 morts.

par Y.C.
Un pompier en pleine action à Magalia (Californie). (photo CNN)

Les deux gigantesques incendies qui frappent la Californie (États-Unis) continuent à faire des ravages. Le bilan humain s’est alourdi à 50 morts.

Le principal incendie « Camp Fire » au nord de la Californie, touche le comté de Butte, près de Sacramento. Il a déjà causé la mort de 48 personnes et n’est pas maitrisé. Il est devenu l’incendie le plus meurtrier depuis un siècle aux États-Unis. Au sud, un second gigantesque incendie touche la Californie et notamment Malibu, le « Woosley Fire ». Il a déjà fait 2 morts.

Au nord, le « Camp Fire »

Le bilan du « Camp Fire » a déjà dépassé celui du « Griffith Park Fire » qui avait fait 29 morts près de Los Angeles en 1933. Le « Camp Fire » a entièrement ravagé la ville de Paradise, qui a été rasée de la carte.

L’incendie a déjà brûlé 50.600 hectares et n’était contenu qu’à 35% selon un bilan des pompiers. Plus de 6500 habitations et 260 commerces ont été détruits par les flammes depuis que l’incendie s’est déclaré, jeudi dernier.

Au sud, le « Woosley Fire »

Le « Woosley Fire » continue à faire des ravages dans la banlieue ouest de Los Angeles, près de Malibu où de nombreuses villa de stars ont été détruites ces derniers jours. Les épaisses fumées sont visibles jusqu’à Los Angeles. Mais ce second incendie a été beaucoup moins meurtrier, deux personnes ont été tuées alors qu’il se trouvaient dans une voiture.

L’incendie a brûlé plus de 39.000 hectares et n’était contenu qu’à 40% ce mardi soir selon un bilan des pompiers.

Au total ce sont plus de 250.000 personnes qui ont du évacuer leurs logements. Malibu a entièrement été évacué. Plus de 8000 pompiers sont à pied d’œuvre et font face à des violents incendies alors qu’aucune goute de pluie n’est attendue avant la fin du mois en Californie.

Les policiers sont également sollicités suite à des appels concernant des pillages. Au moins « 139 incidents sérieux » ont été relevés, dont 16 cas de pillage selon le shérif du comté de Butte, Kory Honea.