🇫🇷 Indre-et-Loire : Il s’accuse de violences imaginaires pour rejoindre son meilleur ami en prison.

par Y.C.
Illustration.

La prison n’effraie pas tout le monde…

Mercredi vers 13h30, les forces de l’ordre de permanence au standard du « 17 » ont reçu l’appel d’un homme en colère, qui leur a affirmé qu’il allait frapper sa femme si les gendarmes ne venaient pas l’interpeller.

La négociation s’engage

L’opérateur au bout du fil a temporisé en tentant de calmer son interlocuteur et de négocier avec lui. Soudain, une voix féminine s’est faite entendre, et la femme du requérant s’est emparée du téléphone.

La femme dévoile le pot aux roses

À la surprise de l’opérateur, la femme lui a expliqué qu’elle n’était pas menacée et que si son mari la frappait, elle saurait se défendre. Elle a ensuite dévoilé à l’agent la vraie raison de l’appel de son mari : il souhaitait rejoindre son meilleur ami emprisonné à Tours… Ce que le mari a par la suite confirmé, un peu gêné.

Au final, aucune intervention des gendarmes n’a été commandée, et le coup de fil s’est terminé par une mise en garde, rapporte France Bleu.

Actu17.