🇫🇷 Insultée et menacée sur les réseaux sociaux, Marie Laguerre va déposer plainte.

par Y.C.

Marie Laguerre est la jeune femme qui avait été frappée en pleine rue à Paris après avoir répondu à un homme qui lui adressait des « bruits, commentaires, sifflements, coups de langue sales, de manière humiliante et provocante ». L’auteur a été condamné a 6 mois de prison avec sursis. Depuis, elle fait l’objet d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux.

Son avocate, Noémie Saidi-Cottier, a indiqué son souhait de déposer plainte. « On est entrain de faire le tri mais c’est en cours » a-t-elle déclaré au micro de LCI. « J’espère la déposer la semaine prochaine ».

La loi Schiappa promulguée le 3 août dernier, visant les violences sexistes et sexuelles permet maintenant de qualifier de harcèlement, un seul message malveillant, lorsqu’il est compris dans une masse d’autres posts. La répétition n’est donc plus nécessaire pour que les faits soient caractérisés.

Marie Laguerre avait déjà évoqué le fait qu’elle recevait de nombreux messages d’insultes et de menaces depuis son agression, dont elle avait diffusé les images de vidéosurveillance sur Facebook. « Sale merde » ou « t’es trop moche pour te faire draguer » avait-elle reçu, accompagné de menaces de mort.

Actu17.