🇮🇶 Irak : Depuis janvier, 300 personnes ont été condamnées à mort pour appartenance à l’EI.


Illustration.

Plus de 300 personnes ont été condamnées à mort et autant à la prison à vie pour appartenance à l’EI, par la justice irakienne.


Les tribunaux Irakiens ont prononcé plus de 300 sentences de mort à l’encontre de personnes, dont une centaine sont des étrangers, pour appartenance au groupe EI.

Deux tribunaux sont chargés des procédures en matière de terrorisme en Irak, l’un près de Mossoul, à Tel Kief, dans le nord du pays, l’autre à Bagdad qui s’occupe principalement des étrangers et des femmes explique Le Figaro.

97 condamnés à mort à Bagdad

Depuis janvier à Bagdad, 97 ressortissantes étrangères ont été condamnées à mort, 185 à la prison à vie, 15 à 3 ans de prison et un autre à un an.

La plupart des condamnées sont turques ou originaires des anciennes républiques de l’Union soviétique.

815 personnes jugées à Tel Keif

A Tel Keif, 815 personnes ont été jugées, 212 peines de mort et 150 de prison à perpétuité ont été prononcées.

Lundi, le ministère de la Justice Irakien a annoncé l’exécution de 11 personnes.

Belkis Wille, chercheuse en Irak pour le compte de l’Homme Human Rights Watch, a déclaré : « Ces exécutions font suite à des procès entachés de violations de la procédure ».

« La mauvaise gestion des procès de (membres de) l’EI ne privent pas seulement les victimes d’une véritable justice, mais pose également le risque d’envoyer des Irakiens innocents à la mort » a-t-elle poursuivi.

Actu17.