🇮🇶 Irak : Une française de l’EI, Mélina Boughedir, va être rejugée pour terrorisme et risque la peine de mort.


Illustration.

Elle devait être expulsée vers la France, Mélina Boughedir, française de 27 ans et mère de quatre enfants va finalement être rejugée par la justice irakienne, pour terrorisme. La française risque la peine de mort.


Elle avait quitté la France pour rejoindre la zone irako-syrienne et l’EI, en 2015. Mélina Boughedir avait déjà été jugée au début de l’année, mais uniquement pour « entrée illégale » sur le territoire irakien.

Son procès n’avait duré que quinze minutes explique RMC qui révèle les faits. La française avait alors écopé de sept mois de prison. Arrêté en juillet 2017 et placée en détention provisoire, sa peine avait déjà été effectuée.

Alors que son retour en France était attendu d’ici peu, la justice irakienne en a décidé autrement et a fait appel de son premier jugement. Mélina Boughedir va donc être rejugée une seconde fois, mais pour ses activités terroristes cette fois, selon une source française proche du dossier citée par RMC.

Plusieurs étrangères déjà exécutées par pendaison ces derniers mois

Mélina Boughedir risque la peine de mort. Ces derniers mois, plusieurs étrangères dont une Allemande ont été condamnés à l’exécution par pendaison pour « soutien logistique et aide à l’organisation terroriste pour commettre des crimes ».

La française de 27 ans avait rejoint l’EI en 2015 avec son mari, avant de se rendre en Irak. Son mari a probablement été tué dans la bataille de Mossoul l’été dernier. Mélina Boughedir a alors été arrêtée par l’armée irakienne.

Ses trois premiers enfants ont déjà été rapatriés en France et placés dans une famille d’accueil, tandis que sa petite fille de moins d’un an est incarcérée avec elle en Irak.

Actu17.