🇫🇷 #Isère Maëlys : les enquêteurs ont fait des prélèvements dans la station de lavage, à la recherche d’indices.

Photos AFP

La petite Maëlys n’a toujours pas été retrouvée, un mois après sa disparition lors d’une soirée de mariage dans l’Isère, à Pont-de-Beauvoisin.

Les enquêteurs s’intéressent à la station de lavage, où le suspect a lavé sa voiture, le lendemain des faits. Des eaux usées et de la graisse automobile ont été prélevées dans la station.

● Alors que les vidéosurveillances de la station de lavage ont permis de démontrer que le suspect placé en détention, Nordahl L., avait bien nettoyer son véhicule le lendemain de la disparition de la petite Maëlys, les enquêteurs ont décidé de prélevé les eaux usées et de la graisse automobile dans cette même station révèle BFMTV.

● Le but est en effet de découvrir de nouvelles traces ADN et donc de nouveaux indices.

Un puissant décapant utilisé par le suspect

Nordahl L. a utilisé notamment un puissant décapant pour le lavage de sa voiture, nettoyée à l’intérieur comme à l’extérieur, durant 1h30, le lendemain des faits.

● Des traces ADN de la petite Maëlys avaient déjà été découvertes dans la voiture de l’ex-militaire Nordahl L.

L’appel à témoins de la gendarmerie nationale.

Actu17.