🇫🇷 Isère : Un témoin spontané dit avoir été suivi à la sortie d’une discothèque par Nordahl Lelandais.

par Y.C.

Au cours de leur enquête, les gendarmes ont passé au peigne fin le matériel informatique de Nordahl Lelandais et ont découvert qu’il surfait sur les sites de rencontres homosexuelles.

Les gendarmes en charge de l’enquête ont fouillé méthodiquement les forums et les sites de rencontres homosexuelles fréquentés par Nordahl Lelandais pour identifier ses contacts.

Des activités en ligne suspectes

L’enquête minutieuse a mis en évidence que l’intéressé utilisait différents pseudos.

Son entourage n’avait rien remarqué de son attirance pour les milieux homosexuels car l’intéressé avait toujours entretenu des relations amoureuses avec des jeunes femmes.

Un témoin renforce la direction de l’enquête

Un militaire s’est présenté spontanément à une gendarmerie des Yvelines pour signaler avoir vu Nordahl Lelandais dans une discothèque de Chambéry. L’intéressé lui aurait fait des avances qu’il a déclinées.

Un mode opératoire déjà connu

À la sortie de la boîte de nuit, le mis en cause aurait suivi le témoin jusqu’à une aire d’autoroute où il aurait réitéré ses avances.

Les faits sont similaires à ceux mis en oeuvre dans la disparition du caporal Noyer en avril 2017, relate Le Dauphiné.

Actu17.