Isère : Un couple mis en examen pour de graves violences sur son bébé de 3 mois


Illustration. (Adobe Stock / Prostock-studio)

Un homme et une femme de 20 ans sont poursuivis pour avoir commis des violences volontaires sur leur nourrisson. Ce dernier, qui souffrait d’hématomes et de fractures, a été placé.

Un couple de Charvieu-Chavagneux (Isère) a été mis en examen, ce vendredi, pour « violences volontaires sur mineur de 15 ans ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) de plus de 8 jours par ascendant », relate Le Dauphiné Libéré.

Ses parents, tous deux âgés de 20 ans, sont soupçonnés d’avoir maltraité leur bébé de trois mois. Ils ont été arrêtés après un signalement aux autorités.

Il y a quelques jours, le couple s’est présenté aux urgences de l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron (Rhône) avec sa fillette en bas âge. Il s’inquiétait de voir que l’une de ses jambes était enflée.

De nombreuses fractures décelées par les médecins

Les soignants ont examiné le bébé. Ils ont découvert plusieurs hématomes sur son corps et de nombreuses fractures. Immédiatement, l’hôpital a signalé les faits au parquet de Vienne, qui a ouvert une enquête.


Mercredi dernier, les parents du nourrisson ont été interpellés par les gendarmes en charge des investigations. Ils ont été placés en garde à vue, et durant ses auditions, la mère est passée aux aveux. Elle a toutefois minimisé les violences en évoquant des gestes « maladroits » lors du change.

Le nourrisson retiré à ses parents

Au terme de sa garde à vue vendredi après-midi, le couple a été déféré au parquet de Vienne et une information judiciaire a été ouverte. Les deux parents ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire.

Les gendarmes poursuivent leurs investigations dans le cadre d’une commission rogatoire. Des expertises médicales doivent également être effectuées. Le nourrisson de trois mois a été placé en pouponnière.