🇫🇷 Jawad Bendaoud écope de 6 mois de prison avec sursis pour menaces de mort sur son ex-compagne.

par Y.C.
Capture écran Twitter

Jugé en comparution immédiate, Jawad Bendaoud a été condamné par le tribunal correctionnel de Bobigny (Seine-Saint-Denis), a 6 mois de prison avec sursis pour menaces de mort sur son ex-compagne.

Celui qui avait été appelé le « logeur de Daech » avait été interpellé à Saint-Denis et placé en garde à vue ce mardi, avant d’être déféré. Les menaces de mort reprochées datent de « fin mars » et ont été proférées par « textos et appels » selon une source proche de l’enquête citée par Le Figaro.

« Je vais t’égorger » a notamment déclaré Jawad Bendaoud, 31 ans, à son ex-compagne, avec qui il a un fils, selon le parquet.

Le parquet réclamait un mandat de dépôt

Le Procureur de la République avait requis 10 mois de prison, dont 4 avec sursis puis avait également requis l’interdiction de rentrer en contact avec son ex-compagne et réclamé un mandat de dépôt.

Déjà condamné en 2008 à 8 ans de prison

L’homme avait déjà été condamné en 2008 à 8 ans de prison pour des « coups mortels » sur un ami, et pour détention de stupéfiants. En février dernier, Jawad Bendaoud avait été relaxé pour « recels de malfaiteurs terroristes » après plusieurs semaines de procès.

Il était reproché à l’accusé d’avoir logé des terroristes du 13 novembre, notamment Abdelhamid Abaaoud et ses complices, dans son appartement de Saint-Denis. Il sera rejugé pour ses faits, en appel, à compter du 21 novembre.

Actu17.