🇫🇷 Jean-Vincent Placé condamné à 3 mois de prison avec sursis.

par Y.C.

Le secrétaire d’État avait fait les gros titres des journaux, rubrique faits divers.

Ce lundi, Jean-Vincent Placé a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour « violences volontaires commises sous l’empire d’un état alcoolique n’ayant pas entraîné d’incapacité », « outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ».

Il a, en outre, écopé de 1 000 euros d’amende. Le secrétaire d’État avait été interpellé pour des « débordements » survenus lors d’une soirée arrosée. L’homme, qui avait soufflé à 0,9 mg d’alcool par litre d’air expiré, avait affirmé publiquement être « malade de l’alcool », rapporte France Info.

Une jeune femme importunée dans un bar

Jean-Vincent Placé avait été interpellé le 5 mai dernier pour avoir notamment importuné une cliente dans une boîte de nuit parisienne, qui aurait refusé de danser pour lui contre de l’argent. Il avait été conduit au commissariat pour injures à caractère raciste, outrage à personne dépositaire de l’autorité publique et violences volontaires, en plus de son état d’ivresse manifeste. Selon le portier de la boîte de nuit, Jean-Vincent placé lui aurait lancé : « On n’est pas au Maghreb ici. Je vais te renvoyer en Afrique moi. Tu vas voir ! ».

Actu17.