Jurançon : Une directrice d’école mise en examen pour des viols sur des mineurs de 2 à 4 ans

Illustration. (sylv1rob1/shutterstock)

Une directrice d’école privée de Jurançon (Pyrénées-Atlantiques) a été mise en examen pour viols et atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans. Cette dernière est en arrêt de travail depuis avril dernier.

La directrice de l’école Saint-Joseph de Jurançon est soupçonnée d’avoir commis des viols sur des enfants de 2 à 4 ans révèle France Bleu. Âgé d’une cinquantaine d’années, elle a exercé dans cette école privée entre le 1er septembre 2020 et avril 2021, comme directrice de la maternelle et de l’école primaire.

Interrogé par les enquêteurs sur cette affaire en avril dernier, comme témoin assisté, elle est depuis en arrêt maladie et n’a pas repris le travail. L’enquête a été ouverte suite aux plaintes de plusieurs parents d’élèves.

Des actes de pénétration

La mise en cause, âgée d’une cinquantaine d’années, a été interrogée de nouveau ces derniers jours, cette fois par un juge d’instruction qui a décidé de la mettre en examen pour « des actes de pénétration sexuelle et d’attouchements sexuels sur mineurs de moins de 15 ans » précisent nos confrères. Les faits présumés se seraient produits au moment où les enfants étaient accompagnés aux toilettes. Des parents évoquent un « doigt dans les fesses », d’autres des coups sur le bas ventre. Les récits des enfants ne seraient toutefois pas forcément concordants et les investigations se poursuivent.

L’affaire se déroule dans un climat conflictuel au sein de l’équipe enseignante. Les méthodes de la directrice ont été jugées trop rigides avec les enfants ainsi qu’avec les ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) ajoute France Bleu. La quinquagénaire, de son côté, nie les faits qui lui sont reprochés.