🇰🇪 Kenya : Le chirurgien opère du cerveau… le mauvais patient.

par Y.C.
Illustration DR.

Le slogan de l’hôpital « Des soins de qualité », n’est peut-être pas vraiment mérité…

La grave erreur a été commise dans le plus grand hôpital du Kenya, basé à Nairobi, le « Kenyatta National Hospital ». Malheureusement pour les patients, les problèmes s’y accumulent. Vol de bébé, soupçons d’agressions sexuelles de la part de soignants… Et désormais une erreur de patient, envoyé au bloc opératoire alors qu’il attendait simplement l’administration d’un médicament.

Le neurochirurgien opère la mauvaise personne

Le chirurgien devait retirer un caillot de sang au niveau du cerveau d’un patient. C’est au cours de l’opération que le spécialiste s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de caillot à retirer. Au final, le personnel médical a compris la méprise : un autre patient avait été envoyé au bloc opératoire à la place du malade. L’homme opéré s’était rendu à l’hôpital pour y recevoir un médicament.

Le directeur de l’hôpital et l’équipe médicale suspendus

Capture d’écran Twitter du compte officiel de l’Hôpital

La Ministre de la Santé a suspendu de ses fonctions le directeur de l’hôpital. Le neurochirurgien, l’anesthésiste et deux infirmières ont été également écartés en attente de la fin de l’enquête. La direction de l’hôpital a présenté ses excuses et a précisé que le patient opéré se remettait bien, rapporte Ouest-France.

Actu17.