🇫🇷 La canicule en 2018 a provoqué la mort de 1500 personnes de plus qu’un été normal.

par Y.C.

C’est dix fois moins que l’été 2003 a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

1500 personnes ont perdu la vie cet été, en lien avec la canicule a annoncé la ministre de la Santé ce vendredi matin. Il n’y a pas eu d' »excès majeur » de mortalité, ni de prise d’assaut des hôpitaux, a ajouté la ministre sur CNews, notant l’importance de la prévention lors de ces épisodes de canicule.

« L’été 2018 a été marqué par la persistance quasi continue de températures supérieures aux valeurs saisonnières », a expliqué Météo France en préambule d’une publication sur l’été exceptionnellement chaud de 2018.

Actu17.