La France annonce le retrait de ses troupes en Irak en raison de la pandémie de coronavirus


Illustration. (NeydtStock/shutterstock)

La France va retirer ses troupes d’Irak où elles participaient à des missions de formation et ce, en raison de la pandémie de coronavirus.

Près de 200 militaires français se trouvant actuellement en Irak vont revenir en France. La décision a été annoncée ce mercredi soir par l’état-major français.

« En coordination avec le gouvernement irakien, la coalition (internationale anti-djihadiste emmenée par Washington, ndlr) a décidé d’ajuster son dispositif en Irak et de suspendre provisoirement ses activités de formation des forces de sécurité irakiennes, compte tenu notamment de la crise sanitaire », annonce l’état-major dans un communiqué.

Par conséquent, « la France a décidé de rapatrier jusqu’à nouvel ordre le personnel de l’opération Chammal déployé en Irak », soit près de 200 hommes.

Une opération militaire nommée « Résilience » pour faire face à la crise du Covid-19

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir dans une conférence de presse le lancement de l’opération militaire nommée « Résilience ».


Cette opération « distincte de l’opération Sentinelle sera entièrement concentrée à l’aide et au soutien aux populations et à l’appui aux services publics, en métropole et en Outre-mer dans les domaines sanitaires, logistiques et de la protection », a précisé le chef de l’État.