🇫🇷 La France dénonce une tentative d’espionnage d’un de ses satellites militaires par la Russie.


Un satellite français de communications militaires sécurisées aurait été approché par un satellite Russe.

La ministre des Armées, Florence Parly, a dénoncé une tentative d’espionnage de la part des Russes.

Approché « d’un peu trop près »

La ministre a déclaré qu’en 2017, « alors qu’Athena-Fidus continuait sa rotation tranquillement au-dessus de la Terre, un satellite s’est approché de lui, de près, d’un peu trop près ». Et de poursuivre : « ce satellite aux grandes oreilles s’appelle Louch-Olymp, satellite russe bien connu mais un peu… indiscret », rapporte France Info.

Actu17.