🇧🇪 La police belge a déjoué un projet d’attentat visant la France. 3 personnes arrêtées.

par Y.C.

L’attentat devait être commis en France près de Paris. Les policiers belges sont intervenus à temps.

Un couple d’Iranien a été arrêté à Woluwe-Saint-Pierre dans le quartier de Stockel ce samedi. Dans leur voiture de marque Mercedes, les policiers ont découvert du matériel pour fabriquer une bombe, avec 500 grammes de TATP, ce très puissant explosif, ainsi qu’un détonateur révèle la RTBF.

La cible visée par le couple était un rassemblement des Moudjahidines du Peuple Iranien (MEK), un parti d’opposition iranien, au Parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), qui s’est déroulé ce 30 juin.

Les deux suspects, Amir S., né le 26 avril 1980, et son épouse Nasimeh N., née le 20 septembre 1984 ont été placés sous mandat d’arrêt par un juge d’instruction d’Anvers pour tentative d’assassinat terroriste et de préparation d’une infraction terroriste, a annoncé le parquet fédéral belge dans un communiqué.

Collaboration des services

Le parquet belge a indiqué que l’attentat avait pu être déjoué grâce à la coopération entre les différents services de police et de justice belges, ainsi que les autorités judiciaires françaises (DGSI) et allemandes.

Selon France 2, les enquêteurs français soupçonnent les services secrets iraniens d’être derrière la préparation de cet attentat.

Par ailleurs, un complice présumé du couple, Merhad A., né le 31 juillet 1963, a été interpellé en France selon franceinfo.

Actu17.