«La police nationale n’a pas besoin de cagnotte» explique le directeur général de la police nationale Eric Morvan.


(photo Twitter @DGPNEricMorvan)

Le Directeur général de la police nationale Eric Morvan a déclaré que « la police nationale n’avait pas besoin de cagnotte », invitant à donner plutôt « à la recherche médicale ».

La cagnotte Leetchi ouverte par Renaud Muselier ce lundi pour les membres des forces de l’ordre blessées durant les manifestations des Gilets jaunes, qui a franchi la barre du million d’euros ce jeudi, n’est pas au goût de tout le monde. En tout cas pas de celui du DGPN, Eric Morvan.

« La police nationale n’a pas besoin de cagnotte » a-t-il déclaré au micro de France Inter ce vendredi matin. « Cette fracture (…) qui se manifeste à coups de cagnottes peut à certains égards friser l’indécence. S’il y a de la générosité dans ce pays, manifestons-là à la recherche médicale ou à l’enfance en danger mais les policiers n’ont pas besoin de cagnotte » a-t-il ajouté.

Le DGPN fait face aux critiques vis à vis des forces de l’ordre

Eric Morvan en a profité pour défendre les forces de l’ordre, face aux nombreuses critiques dont elles font l’objet ces dernières semaines, principalement depuis le mouvement des Gilets jaunes. « On n’est pas en train de parler d’une bagarre d’écoliers. Il n’est pas normal que l’on puisse mettre sur un pied d’égalité des manifestants qui sont en fait des émeutiers quand on arrive à ce degré de violences, et des agents de la force publique qui ont pour mission le rétablissement de l’ordre » a détaillé Eric Morvan.

Par ailleurs, le DGPN a déclaré que l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) avait reçu près de 200 signalements sur sa plateforme. 78 dossiers sont actuellement en cours de traitement par cette autorité judiciaire a précisé Eric Morvan.