🇫🇷 La présidente de l’association «Mobilisation des Policiers en Colère» (MPC) Maggy Biskupski, s’est suicidée.

par Y.C.
(photo Facebook)

Un nouveau drame vient de frapper la police nationale.

Maggy Biskupski s’est donnée la mort ce lundi soir à son domicile à Carrières-sous-Poissy (Yvelines). La porte-parole de l’association « Mobilisation des Policiers en Colère » (MPC) a utilisé son arme de service pour s’ôter la vie.

La fonctionnaire de police, gardienne de la paix âgée de 36 ans, était affectée à la Brigade-Anti-Criminalité (BAC) des Yvelines. Elle était intervenue le 19 octobre dernier notamment, sur le plateau de C8, dans l’émission « Balance ton post » où de nombreux sujets évoquant les problématiques dans la police nationale avaient été évoqués.

Selon les informations d’Europe 1, la policière aurait envoyé un message à ses collègues en fin de journée, où elle indiquait ses intentions de passage à l’acte, sans en donner les raisons. Maggy Biskupski a par ailleurs laissé une lettre à ses côtés selon plusieurs sources concordantes.

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a réagi à 01h15 au décès de Maggy Biskupski dans un tweet où il fait part d’une « profonde » tristesse.