🇫🇷 La Réunion : Un policier très grièvement blessé à la main lors des violences urbaines, risque l’amputation.

par Y.C.

Un policier pourrait être amputé d’une main après avoir été blessé lors des violents affrontements ce mardi en fin de journée. Les violents incidents se sont poursuivis ce mardi soir, malgré le couvre feu.

L’île de La Réunion est confrontée à une importante flambée de violences comme elle n’en avait pas connu depuis près de 30 ans.

« L’évolution du mouvement est intolérable : les blocages routiers durant la journée se transforment en violences urbaines la nuit » a déclaré ce mardi soir la ministre des Outre-mer Annick Girardin, qui évoque par ailleurs « des jeunes gens qui n’ont rien à voir avec les gilets jaunes ».

Les violences ont débuté dès samedi. Les barrages filtrants des Gilets jaunes ont laissé place à des casseurs et des émeutiers mais également à des pilleurs.

Un couvre feu mis en place

Des bandes de jeunes individus ont organisé des blocages sur plusieurs grands axes, réclamant aux automobilistes des sommes entre 5 et 20 euros pour passer. Ceux qui ont refusé de payer ont été dépouillés et leur voiture caillassée.

Des dizaines de véhicules ont été incendiés dans plusieurs villes, des magasins pillés, notamment au Chaudron, ce quartier populaire de Saint-Denis. Un couvre feu a été mis en place, jusqu’à vendredi, mais cela n’a pas empêché de nouvelles violences urbaines de nouveau ce soir.

Un commandant de police très grièvement blessé

Un policier a été très grièvement blessé ce mardi soir à la main droite, dans des circonstances pour l’heure imprécises. Une grenade offensive serait en cause.

Le fonctionnaire qui est commandant de police affecté au Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) selon Zinfos974, a été opéré ce soir et pourrait être amputé.