🇫🇷 L’ancien boxeur Tarik Sahibeddine maîtrise un homme qui tente de rentrer dans le cockpit en plein vol.

par Y.C.
Tarik Sahibeddine a été contraint de maitriser un passager agressif durant un vol Munich - Paris ce vendredi. (Photo Facebook)

L’ancien boxeur professionnel Tarik Sahibeddine était dans un vol Munich – Paris ce vendredi soir quand il est intervenu pour maîtriser un passager virulent qui avait l’intention de pénétrer dans le cockpit.

C’est un retour de vacances en couple dont il se rappellera. Cet ancien boxeur double champion de France des welters (2003 et 2005) a été contraint de faire usage de la force en plein vol. Une histoire qu’il a d’abord confiée à son ami journaliste Arnaud Romera, qui a relayé les faits sur les réseaux sociaux.

L’avion de la Lufthansa était déjà en vol, lorsque Tarik Sahibeddine a remarqué qu’il y avait un problème entre des membres de l’équipage et un passager. Ce dernier venait de se voir refuser un nouveau verre d’alcool.

Un problème repéré rapidement par l’ex-boxeur

La situation a duré au total environ une demi-heure. Le passager refuse alors de s’asseoir et se place à la hauteur du chef de cabine qui venait de décrocher le combiné, pour aviser le commandant de bord du comportement de cet individu. « Là, je dis à ma femme : il y a un problème » raconte Tarik Sahibeddine au journal Le Parisien. Le passager récalcitrant mime alors des coups de tête.

Tarik Sahibeddine va au même moment aux toilettes pour écouter la conversation en cours entre le membre de l’équipage et le suspect. Il comprend qu’il y a bien un problème avec ce passager qui est agressif et menaçant. L’ancien boxeur propose son assistance au chef de cabine qui accepte. « Il me répond : oui. Je vois qu’il tremble et qu’il est tétanisé. »

Tarik Sahibeddine essaie d’abord de communiquer avec le passager récalcitrant et de le raisonner, en vain. Le suspect insiste en disant qu’il veut voir le commandant de bord, s’assoie par terre et profère des insultes. Sentant que la situation pouvait déraper à tout moment, l’ancien boxeur a tiré le rideau afin que les autres passagers n’assistent pas à la scène et ne créent pas un mouvement de panique.

« On va le menotter »

« Après avoir parlé avec le commandant, le chef de cabine me demande de venir à l’arrière de l’appareil. Il me dit : On va attendre l’ordre du commandant, on va le menotter, la police est au courant. Ils vont le récupérer là-bas. » raconte Tarik Sahibeddine.

Le suspect s’assoit alors subitement au premier rang côté hublot et déclare qu’il a « des amis à Munich » et que « le commandant va faire demi-tour ». « Il va aller les chercher. Je veux qu’on les récupère » poursuit-il. Le suspect ajoute qu’il n’a « peur de rien » et qu’il peut « actionner la poignée rouge de la porte sans problème ». « Et là je me dis : merde, s’il ouvre la porte, on est aspiré en deux secondes » détaille l’ancien boxeur.

C’est lorsque l’homme s’est levé en allant en direction du cockpit et en disant qu’il allait « prendre les commandes de l’avion » que Tarik Sahibeddine est intervenu. « Sans attendre l’ordre du commandant, je le projette au sol, je me jette sur lui pour l’immobiliser » raconte-t-il au journal francilien.

« Il cherchait à terroriser »

Le suspect a été remis à la police une fois l’avion posé à Paris. Tarik Sahibeddine a alors pu prendre une photo dans le cockpit avec son épouse, avant d’être auditionné par les policiers. « Il changeait d’humeur. Il rigolait puis devenait agressif. Je ne vais pas parler de terroriste, mais il cherchait à terroriser, à impressionner. Il regardait les passagers méchamment, insultait. » explique-t-il au Parisien.

Un vol et une photo que l’ex-boxeur et son épouse ne sont pas prêts d’oublier…

Actu17.