🇫🇷 L’ancien Garde des Sceaux Urvoas aurait informé son ami député d’une enquête le concernant.

par Y.C.

« Le Canard Enchaîné » a jeté un nouveau pavé dans la mare.

Dans son édition de mercredi 13 novembre, le journal connu pour ses révélations fracassantes, a publié une information mettant en cause l’ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas.

Une note confidentielle sur l’évolution d’une enquête en cours transmise au principal suspect

C’est entre avril et mai, entre les deux tours de l’élection présidentielle, que Thierry Solère, alors député Les Républicains, aurait contacté son ami le Garde des Sceaux du gouvernement Hollande, Jean-Jacques Urvoas, au sujet d’une affaire le concernant. Le Canard Enchaîné révèle que le ministre aurait demandé une synthèse de l’enquête judiciaire auprès de la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG).

Le ministre aurait transmis la note confidentielle à son ami par l’application Telegram

Visiblement au fait des techniques pour ne pas se faire repérer par ses propres services de la justice, le ministre Urvoas aurait communiqué les informations confidentielles au député via l’application chiffrée Telegram. C’est lors d´une perquisition au domicile de Thierry Solère menée le 26 juin dernier, que les enquêteurs auraient retrouvé une copie du message dans son téléphone.

Les avocats de Thierry Solère confirment

Les conseils de Thierry Solère confirment les faits, tout en minimisant leur portée. Pour rappel, le mis en cause fait l’objet d’une enquête pour « fraude fiscale, blanchiment et trafic d’influence ». Le Parquet de Nanterre a indiqué avoir « transmis [ces éléments] le 5 décembre 2017 au procureur général près la Cour de cassation pour y donner la suite qu’il lui appartiendra ».

Actu17.