🇺🇸 #LasVegas Le cerveau du tueur de masse du Mandalay Bay va être découpé et examiné.

par Y.C.

« On m’a dit de ne pas regarder à la dépense » a indiqué au New-York Times le responsable des chercheurs en charge de ce dossier.

● Stephen Paddock, le sexagénaire à l’origine de la tuerie de masse du Mandalay Bay à Las Vegas a déjà fait l’objet d’une autopsie. Mais les enquêteurs, qui tentent de comprendre ses motivations, n’y sont pas encore parvenus.

● Une autopsie du cerveau plus minutieuse a ainsi été demandée à une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford. D’après le responsable de cette équipe, le Dr. Hannes Vogel, les autorités américaines lui auraient donné carte blanche pour fixer le montant du financement de ses travaux de recherche.

Capture d’écran Twitter.

Le but de cet examen en profondeur ? Déterminer si le tueur n’était pas atteint de tumeurs ou malformations, qui auraient pu avoir une influence sur son passage à l’acte. De plus, cette analyse permettrait également de déterminer avec précision son état de santé avant sa mort : éventuelles maladies du sang, attaques cérébrales, traumatismes, infections épilepsie ou encore maladies dégénératives.

● Pour rappel, le 1er octobre dernier, Stephen Paddock avait fait au moins 58 morts et plus de 500 blessés en leur tirant dessus depuis sa chambre d’hôtel.

Actu17.