Le Havre : Un policier de 46 ans s’est suicidé


Illustration © Actu17

La Police Nationale est une nouvelle fois endeuillée.

Un policier du Havre (Seine-Maritime) s’est donné la mort ce mardi. Âgé de 46 ans, il exerçait en tant que motard au sein de la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime.

Les raisons de son geste sont pour l’heure inconnues. Selon Le Figaro, le policier était en arrêt de travail depuis son retour de mission lors du G7 de Biarritz.

La DDSP de Seine-Maritime a publié un message de condoléances sur sa page Twitter.

Le nombre de suicides dans la police en forte hausse

Très élevé depuis plusieurs années, le taux de suicide dans la police est en forte hausse. 49 fonctionnaires de police ont mis fin prématurément à leur vie depuis le début de l’année, selon un décompte non officiel. 35 policiers et 33 gendarmes ont mis fin à leurs jours en 2018.

Un soutien psychologique 24h/24

Le ministère de l’Intérieur a récemment mis en place un numéro de téléphone dédié aux policiers qui ont besoin d’une écoute ou d’un soutien psychologique. Joignable 24h/24 et 7j/7, il est géré par une entreprise extérieure spécialisée qui met à disposition des psychologues.

Une intersyndicale pour dénoncer les conditions de travail dans la police

Les syndicats de policiers ont publié un communiqué commun, ce mardi, indiquant qu’ils souhaitent attirer l’attention des autorités sur l’exaspération qui gagne les forces de l’ordre. Ils y appellent « tous les corps de policiers » à manifester, le 2 octobre prochain à Paris.