Le Havre : Une femme de 91 ans victime d’une agression sexuelle dans une maison de retraite


Illustration. (pixabay)

Une femme de 91 ans a subi une agression sexuelle de la part d’un autre pensionnaire ce samedi au sein de l’EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) Les Escales au Havre (Seine-Maritime).

Les faits se sont produits vers 18 heures. Une femme de 91 ans qui réside au sein de l’EHPAD Les Escales a été agressée sexuellement. Un membre du personnel hospitalier de la résidence a entendu les cris de la victime, qui ne peut plus s’exprimer et qui est en partie paralysée, et a trouvé l’agresseur qui s’était introduit dans sa chambre a expliqué le fils de la nonagénaire, interrogé par Paris-Normandie.

« Ma mère aurait subi des attouchements alors qu’elle était allongée sur son lit. À l’arrivée du personnel, elle se débattait, essayant de porter des coups au mis en cause », a également détaillé Alain, encore sous l’émotion. L’homme a par ailleurs annoncé qu’il avait déposé plainte pour « agression sexuelle sur une personne vulnérable », expliquant que sa mère était « couvertes de bleus ». Depuis cette agression, elle est « complètement amorphe » a-t-il ajouté.

« Au vu de ses troubles, il ne s’agit pas d’une agression délibérée »

L’auteur présumé des faits qui est un autre résident de l’EHPAD, souffre de troubles cognitifs explique le quotidien régional, et de démence selon une source judiciaire. Il a été transféré dans un autre établissement. « Au vu de ses troubles, il ne s’agit pas d’une agression délibérée », a indiqué Isabelle Gérard, directrice par intérim de l’EHPAD.

Une grève depuis le 10 juin pour dénoncer le manque de personnel

Alain a également évoqué le manque de personnel au sein de l’EHPAD. Les personnels des maisons de retraite et des services d’aide à domicile sont en grève depuis le 10 juin pour dénoncer un manque de moyens et de sous-effectifs au sein des EHPAD.


« Au moment de l’agression, il n’y avait que deux soignants pour trente résidents. Avec plus de personnel, ça aurait pu être évitée », a déclaré l’une des responsables de la CGT à France Bleu ce jeudi après-midi devant l’EPHAD Pasteur appartenant à l’établissement public Les Escales, où un rassemblement du syndicat était organisé.