🇫🇷 Le «jackpotting» permet de vider un distributeur de billets en y connectant un ordinateur portable.

par Y.C.
Illustration

Les braqueurs de distributeurs automatiques ont fait évoluer leur mode opératoire et utilisent depuis deux ans la technique du « jackpotting ».

Les vols à main armée sont en nette régression depuis ces dernières années. Les malfaiteurs se sont reconvertis dans les attaques de distributeurs automatiques. Les méthodes principalement utilisées sont celles de la voiture bélier ou de l’arrachage avec des engins de chantiers.

Le distributeur est percé et un ordinateur tiers y est connecté

Ces deux dernières années, un nouveau mode opératoire a fait son apparition. Il serait issu de l’Europe de l’est. Selon le commissaire François-Xavier Masson, chef de l’Office centre de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) : « C’est le braquage 3.0 ».

Les malfaiteurs se font remettre le contenu du distributeur simplement en connectant sur l’unité centrale un ordinateur portable qui déverrouille le système. Cette méthode ne fonctionne toutefois qu’avec un certain type de distributeur.

Quinze affaires orchestrées par des équipes issues d’Europe de l’est, ont été recensées en Europe en 2015 et 50 en 2016 rapporte 20 minutes.

Actu17.