🇫🇷 Le nombre de mineurs migrants placés en rétention en hausse de… 70%, selon des associations.

par Y.C.
Illustration D.R.

Plusieurs associations dénoncent l’efficacité « très limitée » de cet enfermement des sans-papiers en vue de leur éloignement.

Un rapport a été publié par plusieurs associations – Assfam-Groupe SOS, ForumRéfugiés-Cosi, France Terre d’Asile, Cimade, Ordre de Malte, Solidarité Mayotte. Elles y affirment que le taux de mineurs migrants en rétention en métropole a bondi de 70% en 2017 pour atteindre le nombre de 304 enfants enfermés, avec 147 familles.

Des « lieux inadaptés »

Le groupement d’association juge les Centre de Rétention Administrative (CRA) comme étant « des lieux inadaptés et très traumatisants pour les enfants ». Il convient de rappeler que les mineurs placés en rétention le sont en famille, la France ne séparant pas parents et enfants.

Moins d’expulsions

Le taux d’éloignement est, quant à lui, en baisse, passant de 44% en 2016 à 40,4% en 2017. Au total, 10 114 personnes ont été expulsées à partir des CRA de métropole l’an dernier, rapporte Ouest-France.

Actu17.