Le rappeur américain Young Dolph tué par balle à Memphis

Le rappeur Young Dolph lors d'un concert à Atlanta dans l'État de Géorgie (États-Unis), en 2016. (photo

Le rappeur américain Young Dolph, 36 ans, de son vrai nom Adolph Robert Thornton, a été tué par balle ce mercredi après-midi à Memphis dans le Tennessee (États-Unis). Le tireur a pris la fuite.

Il avait sorti son premier album nommé « King of Memphis » en 2016, le rappeur américain Young Dolph a été tué par balle ce mercredi après-midi vers 13 heures (heure locale, 20 heures à Paris) dans le sud de Memphis, à l’intérieur d’une boutique qui vend des cookies indique Fox13.

Un homme serait entré derrière le rappeur et a ouvert le feu, avant de prendre la fuite. Les policiers ont mis en place un périmètre de sécurité, alors que la Lamborghini du défunt est toujours visible sur le parking.

Young Dolph avait été grièvement blessé par balles en septembre 2017, au cours d’une violente rixe avec trois hommes, à l’extérieur de l’hôtel Loews Hollywood de Memphis. Quelques mois plus tôt en février, il avait également été la cible de coups de feu sur sa voiture dans la ville de Charlotte, en Caroline-du-Nord. Le rappeur avait ensuite installé des plaques pare-balles sur-mesure dans sa voiture.

Le septième et dernier album de Young Dolph, « Rich Salve », sorti en 2020, a atteint la 4ème place du Billboard 200, le classement des ventes d’album aux États-Unis toutes catégories musicales confondues. L’artiste, suivi par 4,4 millions de personnes sur le réseau social Instagram, est né à Chicago (Illinois) mais sa famille avait déménagé à Memphis quand il avait 2 ans. Diplômé de la Hamilton High School située dans cette même ville, Adolph Robert Thornton avait fait un don de 25 000 dollars l’an passé, afin que l’établissement puisse acheter de nouveaux équipements sportifs et des fournitures selon le média local News 3 Channel.

Le clip de « 100 Shots » a été visionné près de 100 millions de fois sur YouTube.