🇧🇪 Le terroriste de Liège Benjamin Herman a tué un de ses anciens codétenu quelques heures avant l’attaque.

par Y.C.
Michael Wilmet a été tué dans la nuit de lundi à mardi, par Benjamin Herman.

Benjamin Herman avait déjà tué une personne dans la nuit de lundi à mardi. Il s’agit de Michael Wilmet, un de ses anciens codétenu. Une information que le Ministre de l’intérieur belge, Jan Jambon a confirmé ce mercredi matin.

Michael Wilmet, 30 ans, a été retrouvé mort mardi matin, chez lui dans la cité de l’Oiseau Bleu à On (Marche-en-Famenne). Il a été tué à coups de marteau.

Jan Jambon a confirmé que Benjamin Herman était l’auteur de ce meurtre, qui précède les trois autres à Liège, quelques heures plus tard. « Il n’avait plus de perspective dans notre société car il avait commis un meurtre la nuit d’avant ».

La piste selon laquelle Benjamin Herman aurait pu être sous l’influence de la drogue au moment des faits est également étudiée, selon plusieurs médias belges.

Un braquage quelques heures avant

Lundi soir, les deux hommes ont braqué une bijouterie à Rochefort, avant que les choses ne s’enveniment.

Selon la RTBF, le marteau a été retrouvé à Liège, dans un véhicule utilisé par Benjamin Herman pour se rendre dans la Cité Ardente.

Micheal Wilmet était connu de la justice belge pour des faits de délinquance. Héroïnomane, il avait été placé sous bracelet électronique dans le cadre d’une condamnation datant de 2014 pour trafic de stupéfiants.

Sa peine s’était achevée en mars dernier après deux ans de surveillance électronique.

Le Ministre de la justice a déclaré qu’il se sentait « coupable »

« Je me sens avant tout responsable parce que j’ai la responsabilité des prisons. Est-ce que cet homme aurait du être libéré dans le cadre d’un congé pénitentiaire ? C’est une question interpellante et ça mérite un examen de conscience de ma part », a déclaré Koen Geens.

Actu17.