🇫🇷 Les 2 fillettes retrouvées mortes dans une gendarmerie auraient été empoisonnées. Leur mère déférée pour «assassinats».

par C. Laudercq et R. Lefras
Capture écran Google View.

Deux fillettes de 3 et 5 ans ont été retrouvées mortes dans leur chambre ce dimanche, dans la caserne de gendarmerie de Limonest, près de Lyon. Leur mère a été déférée ce mercredi pour « assassinats ».

C’est la principale suspecte qui avait appelé le SAMU ce dimanche vers 17h20 alors qu’elle venait de retrouver ses deux filles sans vie, dans leur chambre.

La mère des deux enfants décédés avait été conduite à l’hôpital en état de choc, avant d’être placée en garde à vue ce lundi. Elle a été déférée pour être présentée à juge d’instruction ce mercredi, pour « assassinats ».

Les enfants auraient été empoisonnés

Le père, un sous-officier de la brigade de gendarmerie de Limonest, était absent au moment des faits. Il participait à une course cycliste ce dimanche. La suspecte déférée était en cours de séparation avec son mari.

Les causes de la mort des deux fillettes restent pour l’heure inconnues, mais les enquêteurs soupçonnent la mère de famille de les avoir empoisonnées.

Une hypothèse qui sera confirmée ou non, par les analyses toujours en cours. L’autopsie n’a en tout cas pas permis de déterminer les raisons de la mort des deux victimes, qui n’ont pas subi de violences.

Actu17.