🇫🇷 Les autorités s’inquiètent d’appels à « la purge » lancés sur internet.

par Y.C.
Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Depuis plusieurs jours, des appels aux affrontements entre bandes et aux attaques contre les policiers fleurissent sur les réseaux sociaux.

Ces appels à « la purge », qui visent un jeune public, sont pris au sérieux par les autorités. Les messages lancés initialement sur le réseau social Snapchat sont désormais partagés sur Facebook et Twitter.

Un rendez-vous le 31 octobre

Les auteurs de ces messages donnent rendez-vous aux bandes délinquantes le 31 octobre prochain, le soir d’Halloween. Ils les enjoignent de s’affronter la nuit tombée, et d’attaquer les policiers et personnes esseulées.

Appel à « la purge » sur Corbeil-Essonnes. DR.
Appel à « la purge » sur Grenoble.
Autre appel à « la purge » dans l’Oise. (DR)

Ce terme de « purge » renvoie au film « American Nightmare » sorti en 2013 et dont l’opus 4 est sorti en 2018. La fiction se déroule dans un futur proche. Durant une nuit, les citoyens américains peuvent laisser libre cours à leur violence, sans risquer de poursuites pénales, peu importe les conséquences de leurs actes.

Les forces de l’ordre vigilantes

Les autorités prennent ces appels au sérieux : « Nous recevons une grande vigilance sur l’ensemble du territoire relevant de la compétence de la Police nationale », a déclaré au journal Le Parisien, Jean-François Papineau, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique de l’Essonne.

Le syndicat de policiers Unité-SGP a annoncé avoir saisi le ministre de l’Intérieur pour qu’une plainte soit déposée à l’encontre des auteurs de ces messages.

Actu17.