Les syndicats de police technique et scientifique appellent à une grève illimitée.


Illustration. (photo Police Nationale)

Les trois principaux syndicats des personnels de la police technique et scientifique appellent à une grève illimitée, au mois de janvier.

Les agents de police technique et scientifique ont un rôle primordial dans les affaires criminelles ou de terrorisme notamment. Ces derniers dénoncent un manque de considération mais également des déroulements de carrière insuffisants, et réclament une réforme statutaire de leurs corps de métier.

« Notre premier grade au sein de la police scientifique, ASPTS (Agent Spécialisé de Police Technique et Scientifique) est classé en catégorie C au niveau Brevet/BEP. C’est une blague à l’heure où la technicité du métier est énorme, où la responsabilité vis à vis des tribunaux est considérable » explique le communiqué de cette intersyndicale, composée des syndicats SNPPS (UNSA), SNIPAT et SNAPATSI (Alliance).

Les trois organisations dénoncent également l’annulation d’un entretien avec le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, décalé à deux reprises puis annulé « purement et simplement ». « Quel mépris ! » est-il écrit.

Une grève illimitée est prévue pour le mois de janvier, la date n’est pas encore connue. Une pétition a par ailleurs été lancée et recense déjà plus de 300 signatures.