🇪🇸 L’Espagne va accueillir le bateau de 629 migrants, refusé par l’Italie et Malte.

par Y.C.

Le nouveau ministre de l’intérieur italien, Matteo Salvini s’est fermement opposé à ce qu’un bateau de migrants, l’Aquarius, accoste en Italie. Un bras de fer s’était engagé entre Malte et l’Italie, mais c’est finalement l’Espagne qui s’est proposé d’accueillir le navire.

629 migrants dont 7 femmes enceintes, 11 enfants en bas âge et 123 mineurs isolés vont pouvoir enfin débarquer en Europe. Des chiffres donnés par l’ONG française SOS Méditerranée qui a affrété le navire.

La situation s’est débloquée ce lundi après-midi quand l’Espagne a annoncé son accord d’accueillir l’Aquarius.

Il s’agit d’une situation inédite. Depuis l’arrivée au pouvoir de la coalition entre la Ligue et le Mouvement Cinq étoiles (M5S, antisystème), c’est la première fois que l’Italie bloque ainsi ses ports. Matteo Salvini avait fait campagne durant les législatives, en indiquant qu’il ferait tout pour empêcher ces débarquements.

« La France qui rejette et l’Europe qui s’en fiche »

Réagissant sur Twitter à l’arrivée d’un autre bateau ce lundi matin, au large de la Libye, affrété par l’ONG allemande Sea Watch, Matteo Salvini a écrit : « Association allemande, navire néerlandais, Malte qui ne bouge pas, la France qui rejette et l’Europe qui s’en fiche, assez ».

Plus de 600 000 migrants ont atteint l’Italie par bateau depuis 2013. Les arrivées ont reculé de 85 % depuis le début de l’année grâce aux accords conclus par le gouvernement italien précédent pour empêcher les départs des côtes libyennes, mais les sauvetages se sont à nouveau multipliés ces derniers jours.

Le gouvernement de Pedro Sanchez a mis fin à cette situation ce lundi après-midi, annonçant que l’Espagne allait accueillir l’Aquarius. «Il est de notre obligation d’aider à éviter une catastrophe humanitaire et d’offrir un « port sûr » à ces personnes».

Le navire avec 629 migrants à son bord accostera sur le port de Valence.

Actu17.