🇧🇪 Liège : Le père de Cyril, tué dans l’attaque, exprime sa colère. «On donne raison à des délinquants, on les relâche».

par Y.C.
Cyril Vangriecken, 22 ans, est la troisième victime a avoir été tuée.

Le père de Cyril Vangriecken, 22 ans, tué lors de l’attaque à Liège ce mardi matin a exprimé sa vive réaction en direct sur BFMTV et n’a pas mâché ses mots.

Cyril Vangriecken est la troisième victime à avoir été tué par Benjamin Herman. L’assaillant venait de tuer deux policières, Soraya Belkacemi et Lucile Garcia, lorsqu’il a volé l’arme à feu de l’une d’entre elle. Cyril a été tué par balle alors qu’il se trouvait sur le siège passager dans une voiture, avec sa mère.

« Mon fils, c’était un enfant parfait (…) Il ne pensait qu’à ses études, il ne sortait jamais. Vous pouvez poser des questions à tous ses amis à toute la famille, il ne voyait qu’une chose: l’appétence, ses études. Aujourd’hui il a été tué parce qu’il rapportait son TFE, son Travail de fin d’études, parce qu’il allait réussir. » a déclaré le père de la victime, Didier.

« La justice en Belgique, elle condamne des malheureux qui ne font qu’un délit de vitesse »

Le tueur, Benjamin Herman, 36 ans, était sorti de la prison de Marche-en-Famenne lundi. Il avait bénéficié d’un congé pénitentiaire de deux jours pour préparer sa réinsertion en vue de sa libération. Il devait réintégrer ce mardi.

« On donne raison à des délinquants, on les relâche » explique Didier.

« Combien de fois il faut encore que ça arrive, qu’il y ait des gens, des jeunes qui ne font rien qui se fassent tuer par des gens qui sortent de prison ? » a déploré Didier.

« La justice en Belgique, elle condamne des malheureux qui ne font qu’un délit de vitesse, qui ne font rien de mal », poursuit-il. « Mais ceux qui font du mal ici en Belgique on les laisse ressortir, on les laisse refaire du mal à des gens. »

« Mon fils a été tué par une balle de la police de Liège, qui vient de pistolets de la police de Liège » a ajouté le père de la victime.

Actu17.