Lille : Un homme touché par balle par la police succombe à ses blessures.


Illustration Actu17 ©

Le tir avait été effectué en légitime défense, selon la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Nord. Le suspect, grièvement blessé par balle, est décédé dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019.

Tout a débuté le mois dernier, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2018 à Lille. Une Renault Clio de location signalée volée, stationnée rue de Solférino, était sous surveillance policière. Un véhicule Renault Scénic est arrivé à sa hauteur et le passager en est descendu pour prendre possession de la Clio.

La police tire sur le fuyard

Lorsque le dispositif policier s’est déployé pour interpeller le passager, le conducteur du Scénic avait tenté de prendre la fuite. Un tir « en légitime défense pour stopper le véhicule », selon la DDSP du Nord, avait été effectué par un policier, permettant d’interpeller le fuyard.

« Le conducteur a foncé délibérément sur le fonctionnaire de police, qui a fait usage de son arme et l’a touché » indique une source policière à franceinfo.

Le conducteur, âge de 24 ans, grièvement blessé au ventre, était en arrêt cardiaque lors de l’arrivée des secours.


Il décède des suites de ses blessures

L’homme a passé plusieurs semaines dans le coma, avant de décéder dans la nuit de lundi à mardi, des suites de ses blessures. Une enquête de l’Inspection Générale de la Police Nationale est toujours en cours. Ses proches demandent l’ouverture d’une information judiciaire et l’avocat du défunt n’exclut pas de déposer plainte avec constitution de partie civile, selon La Voix du Nord.