Lille : Un jeune homme meurt en garde à vue à l’hôtel de police, une enquête ouverte


Illustration. (Adobe Stock)

Un ressortissant algérien sans papiers se trouvait en garde à vue à l’hôtel de police Lille-Sud lorsqu’il est décédé, dimanche vers midi.

Les policiers en poste à l’hôtel de police Lille-Sud ont alerté les secours, dimanche en fin de matinée. Un jeune homme qui se trouvait en garde à vue a été retrouvé inanimé dans sa cellule. Malgré l’intervention des pompiers et du SAMU, il n’a pas pu être sauvé. Son âge et son lieu de résidence sont ignorés quant à présent.

C’est un proche de ce ressortissant algérien sans papiers qui a fait l’annonce de sa mort sur les réseaux sociaux, rapporte La Voix du Nord. Il affirmait que la victime avait reçu des coups de la part des policiers.

Un décès d’origine naturelle ou toxique

De son côté, la préfecture du Nord a indiqué que le jeune homme, qui se trouvait en garde à vue après son interpellation suite à un cambriolage, avait eu un malaise. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lille pour faire la lumière sur les circonstances exactes de sa mort.

« Les investigations d’ores et déjà diligentées (auditions, exploitation des vidéos des cellules de garde, résultats de l’autopsie) permettent d’écarter toute cause traumatique ou suspecte. Le médecin légiste a conclu à un décès d’origine naturelle ou toxique. Des expertises complémentaires ont été ordonnées et sont actuellement toujours en cours », a ajouté le parquet ce mardi soir.


Comme le nécessite la procédure, le jeune homme a vu un médecin avant son placement en cellule. Son état de santé n’avait pas été jugé incompatible avec cette mesure.