Loir-et-Cher : Un père et sa fillette de 2 ans retrouvés morts par balles dans leur maison à Trôo


Illustration. (Adobe Stock)

Un père de 48 ans aurait tué sa fillette de deux ans par balles avant de mettre fin à ses jours, à leur domicile de Trôo (Loir-et-Cher). Les deux corps sans vie ont été découverts ce mercredi.

C’est un proche qui a fait la macabre découverte vers 11h45 ce mercredi dans une maison située rue du Château à Trôo, raconte La Nouvelle République. Les gendarmes n’ont pu que constater le décès de cet homme de 48 ans et de sa fillette de 2 ans, tous deux tués par arme à feu. Les premières constatations ont montré que le quadragénaire avait probablement tué son enfant, avant de se suicider a indiqué le procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier, dans un communiqué.

L’autopsie du corps de la fillette a conclu « à une mort consécutive à deux coups de feu tirés d’une carabine, sans doute celle retrouvée sur la scène de crime », décrit le magistrat. Le corps du père était toujours en cours d’examen ce jeudi soir, mais les premières constatations feraient état de la présence « de trois coups de feu portés avec la même arme », qui seraient compatibles avec un suicide.

Aucune plainte n’avait été déposée

Une séparation récente entre le père et la mère de l’enfant serait à l’origine du drame. « La poursuite de l’enquête permettra d’en préciser exactement la réalité », précise le procureur. Aucune plainte « n’avait été enregistrée par un service de police ou de gendarmerie en relation avec cette séparation ». Le quadragénaire n’était pas connu des services de la gendarmerie selon le quotidien régional.

La mère de la petite fille, sous le choc, a reçu l’assistance d’une psychologue de l’antenne départementale de l’association France Victimes.