🇫🇷 Loire-Atlantique : Appel à témoin pour retrouver un sac perdu par le meurtrier 14 ans plus tôt.


Jonathan Coulom, D.R.

Jonathan Coulom, enlevé dans un centre de loisirs en 2004, avait été retrouvé mort six semaines plus tard.

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2004, l’enfant de 10 ans et demi surnommé « titi » avait été enlevé alors qu’il séjournait dans un centre de loisirs de Saint-Brévin-les-Pins. Son corps dénudé et lesté par un parpaing avait été retrouvé 6 semaines plus tard dans un étang de Guérande.

Le suspect se confie à son co-détenu

Martin Ney surnommé « L’homme en noir », non daté, D.R.

Un éducateur âgé de 47 ans, Martin Ney, écroué en Allemagne pour le meurtre de trois enfants, est soupçonné être l’auteur de cet enlèvement suite au signalement de son co-détenu aux autorités.

Un appel à témoin

Le 6 avril dernier, le juge d’instruction chargé de l’affaire a lancé un appel à témoin. Un sac en cuir marron genre besace, égaré en Loire-Atlantique en 2004, est recherché.

Le journal Le Parisien a révélé que le suspect allemand aurait confié avoir égaré en France ce sac contenant des documents.

En 2007, la police allemande a soupçonné celui que l’on a surnommé « l’homme en noir », d’avoir commis plusieurs meurtres d’enfants et agressions sexuelles.
En 2012, il a été condamné pour trois meurtres commis en 1998, 2007 et 2010.

Un rapprochement avec la disparition de Jonathan Coulom

Les policiers allemands avaient trouvé des similitudes dans le mode opératoire entre l’enlèvement de Jonathan Coulom et les meurtres commis en Allemagne.

Le tueur en série a toujours nié en être l’auteur mais dernièrement, il se serait confié à un codétenu.

14 ans après, l’enquête relancée

L’enquête a été relancée, le témoignage d’une personne qui aurait découvert ce sac, même 14 ans après les faits, pourrait corroborer les confidences de l’éducateur allemand, relate Ouest France.

Actu17.