🇫🇷 #Loire Verbalisée, la contrevenante n’a pas précisé qui était le conducteur : 675 euros d’amende.

par Y.C.
Illustration. (DR)

Une coiffeuse à domicile a été verbalisée pour excès de vitesse et a réglé sa contravention sans préciser qui était le conducteur au moment des faits.

● Au printemps dernier, une coiffeuse à domicile de Génilac dans la Loire, a été verbalisée pour excès de vitesse. La vitesse relevée était de 99 km/h au lieu de 90.

● La conductrice s’est acquittée de la contravention.

● Quelques semaines plus tard, cette dernière a reçu une nouvelle contravention de 675 euros au motif qu’elle n’avait pas désigné la personne qui conduisait au moment de l’infraction.

● En effet, la contrevenante était dans l’obligation, en qualité de personne morale, de désigner la personne physique qui conduisait, chose qu’elle n’avait pas fait.

● Malgré ses demandes d’indulgence, la femme a dû s’acquitter de la somme demandée rapporte Le Progrès.

Actu17.