Loiret : La conductrice refuse le contrôle et traîne un gendarme sur son capot


Illustration. (Adobe Stock)

Un gendarme s’est retrouvé sur le capot d’une chauffard qui a refusé le contrôle à Bonny-sur-Loire (Loire), ce dimanche après-midi. Il a été contraint de sortir son arme et la conductrice a été interpellée.

Elle n’a pas hésité à mettre la vie d’un gendarme en danger pour échapper aux forces de l’ordre. Tout est parti d’un contrôle routier classique à Bonny-sur-Loire, vers 15h45 raconte La République du Centre. Les gendarmes ont ordonné à une automobiliste de s’arrêter pour un contrôle mais cette dernière a refusé.

Une course-poursuite a alors débuté précise le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial. « L’un des gendarmes, voulant l’arrêter, s’est retrouvé sur le capot de la voiture sur 50 mètres », ajoute-t-il. Le militaire a sorti son arme, « sans en faire usage », pour obliger cette femme à s’arrêter, ce qu’elle a fini par faire.

Cinq jours d’ITT

La mise en cause, tout juste majeure, était au volant sans permis de conduire et sans assurance. Elle a été placée en garde à vue et la mesure a été prolongée ce lundi. Elle devrait être déférée ce mardi.

Le gendarme qui a échappé au pire, a déposé une plainte. Une Incapacité totale de travail (ITT) de cinq jours lui a été attribuée.

Selon un récent bilan, un refus d’obtempérer est commis toutes les 30 minutes en France.