Londres : 3 engins explosifs improvisés découverts, les services antiterroristes saisis de l’enquête.

Illustration. (Shutterstock)

Les services antiterroristes de la police anglaise ont été saisis d’une enquête ce mardi après la découverte de plusieurs « petits engins explosifs improvisés » à Londres.


La police a été appelée dans trois endroits différents de la capitale anglaise au cours de la journée.

A la gare de Waterloo, l’une des principales gare de la ville, à l’aéroport de London City, situé dans l’est de la ville et dans un bâtiment à proximité de l’aéroport d’Hearthrow, vers 9h55.

Sur place, les policiers ont découvert à chaque fois de petits paquets suspects de taille A4, contenant de petits sacs jaunes. Après analyses, les démineurs ont découvert qu’il s’agissait en fait de petits engins explosifs improvisés, « qui entrainent une combustion à leur ouverture ».

Les services antiterroristes saisis

La police a indiqué dans un communiqué que l’enquête avait été confiée aux service antiterroriste et que « ces incidents » étaient considérés comme « liés ». Aucun suspect n’a été arrêté à ce stade ont précisé les autorités et personne n’a été blessé.

La police a transmis des recommandations aux aéroports et aux gares de Londres, afin de renforcer la vigilance et de signaler les colis suspects, précise le communiqué.