🇬🇧 #Londres L’homme armé d’une épée a attaqué les policiers, hurlant «Allah Akbar». Enquête pour acte terroriste.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
Illustration. (photo Reuters)

Un homme a attaqué des policiers ce vendredi soir, dans le quartier sécurisé de Constitution Hill, près de Buckingham Palace à Londres (Angleterre).

Trois d’entre-eux ont été blessés après avoir maîtrisé l’assaillant, armé d’une épée. Le suspect a hurlé et répété «Allah Akbar» au moment de l’attaque.

● Vers 20h30 (heure locale), ce vendredi soir à Londres, un conducteur a foncé délibérément sur une camionnette de police et a arrêté sa course juste devant. Un homme est alors descendu de la Toyota Prius.

● Les policiers ont alors demandé au conducteur de ne pas rester ici. Ce dernier est sorti du véhicule avec une épée à la main, qui était placée par terre dans sa voiture.

● Les policiers qui ne sont pas armés, sont alors parvenus à le maîtriser alors que le suspect hurlait et répétait “Allah Akbar”, en lui aspergeant du gaz lacrymogène de type CS. L’assaillant a alors été arrêté.

● Deux policiers ont été pris en charge et conduits à l’hôpital avec des blessures “légères”. Le troisième n’a pas été conduit à l’hôpital précise le communiqué de la police.

● Le suspect âgé de 26 ans, est originaire de Luton (au nord de Londres) a été placé en garde à vue.

La section antiterroriste de la Metropolitan Police Service (Police territoriale responsable du Grand Londres) a été saisie de l’enquête et confirme que l’attaque est traitée en tant qu’acte terroriste.

“Je voudrais rendre hommage au courage et au professionnalisme de ces trois policiers qui ont rapidement géré cet incident” a déclaré le commandant Dean Haydon en charge du contre-terrorisme pour la Metropolitan Police Service.

“Nous pensons que l’homme a agi seul et nous ne recherchons pas d’autre suspects à ce stade de l’enquête” a-t-il ajouté, avant de revenir sur la menace terroriste actuelle : “C’est aussi le moment de rappeler que la menace terroriste au Royaume-Uni reste sévère”.

Actu17.