Londres : Une femme enceinte de 8 mois poignardée à mort, son bébé dans un état critique


Kelly Mary Fauvrelle, enceinte de 8 mois, a été tuée de plusieurs coups de couteau samedi à Londres. (photo Facebook)

Une femme enceinte âgée de 26 ans a été poignardée à mort dans la nuit de vendredi à samedi à Londres (Angleterre). Son bébé se trouve dans un état critique. En près de 24 heures ce week-end, quatre personnes au total ont été tuées par arme blanche dans la capitale anglaise.

L’affaire a créé un vif émoi en Angleterre. Une femme de 26 ans, enceinte de 8 mois, est morte après avoir été poignardée dans la nuit de vendredi à samedi. Les secours ont été appelés vers 03h30 du matin alors que la victime, Kelly Mary Fauvrelle, était en arrêt cardiaque, dans une maison située avenue Raymead à Thornton Heath, dans le sud du Grand Londres.

Dans un communiqué, la police londonienne a expliqué que le bébé a été « accouché sur place avant d’être emmené à l’hôpital ». « C’est un incident horrible qui a visé une jeune mère qui a perdu la vie, son enfant est dans un état critique », a précisé le département homicide de la police. Les premières constatations ont montré que la victime avait reçu plusieurs coups de couteau indique ITV News.

Deux suspects arrêtés

Dans cette affaire, deux suspects ont été arrêtés. Un homme de 37 ans a rapidement été interpellé puis remis en liberté. Un second suspect âgé de 29 ans a été interpellé dans la journée de samedi, il était toujours en garde à vue ce dimanche matin indique l’Evening Standard.

« Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour déterminer ce qu’il s’est passé »

Scotland Yard a par ailleurs expliqué que les enquêteurs faisaient leur maximum pour « comprendre exactement ce qui a conduit à ce drame. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour déterminer ce qu’il s’est passé ». En outre, une autopsie de la victime aura lieu dans les prochaines heures. La police a également lancé un appel à témoins concernant cette affaire, précisant qu’elle acceptait les témoignages anonymes.

« Les violences contre les femmes n’ont pas place dans notre ville, des meurtres horribles dans des domiciles, comme celui-ci, démontrent l’ampleur du problème auquel nous sommes confronté », a réagi le maire de Londres, Sadiq Khan, sur Twitter.

Trois hommes tués par arme blanche

Trois autres personnes ont été tuées par arme blanche à Londres durant les 24 heures qui ont suivi ce terrible homicide.

Ce samedi après-midi durant une bagarre à Brixton, dans le sud du grand Londres, un homme a été poignardé et est décédé peu après à l’hôpital. Autre homicide ce samedi vers 23 heures, Newham, dans l’est du Grand Londres (photos ci-dessous) : un homme âgé de 20 ans a été poignardé dans des circonstances qui restent indéterminées. Il a été déclaré mort sur place indique la BBC.

Plus tard vers 5 heures du matin ce dimanche, un autre homme a été poignardé dans une bagarre dans le centre-ville de Londres. Il est décédé deux heures plus tard à l’hôpital.

Un cinquième homme dans un état critique

Autre fait grave du week-end à Londres durant une soirée dans la nuit de samedi à dimanche, autour du Woodberry Down Estate, un centre social situé dans le district de Finsbury Park. La fête a dégénéré et une violente rixe a éclaté parmi les centaines de jeunes qui étaient présents. Lorsque les policiers anti-émeutes sont arrivés, ils ont été caillassés. Ils ont peu après pris en charge un homme qui avait été poignardé. Ce dernier a été conduit à l’hôpital alors qu’il était dans un état critique.


En 2018, 135 homicides ont été comptabilisés à Londres, un record depuis 10 ans. Dans plus de la moitié des cas, les victimes ont été tuées par arme blanche.