🇫🇷 Lorraine : Ne supportant pas que son amant soit marié, elle le tue à coups de couteau et se pend.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Une femme n’aurait pas supporté que son amant soit marié et l’aurait tué, avant de se donner la mort. Les gendarmes ont fait la macabre découverte ce mercredi soir.

Le drame s’est déroulé à Longwy (Meurthe-et-Moselle) ce mercredi dans l’appartement d’une femme qui serait la maitresse de la victime, un homme marié de 35 ans. C’est le signalement de la mère de cet homme qui a mis les gendarmes en alerte.

Dans l’après-midi, cette dernière s’est rendue avec sa belle-fille, au domicile de la maitresse de son fils, s’inquiétant de ne pas avoir de ses nouvelles. Sur place, elle a aperçu la voiture du trentenaire. Elle a ensuite sonné à la porte mais personne n’est venu lui ouvrir.

Les gendarmes enfoncent la porte et découvrent les deux corps

Prévenus, les gendarmes se sont rendus sur place vers 20 heures et ont enfoncé la porte. Le corps de la victime de 35 ans a été découvert au sol dans une chambre, dans une marre de sang écrit le site Actu.fr. Ses mains étaient par ailleurs ligotées avec un morceau de tissu. L’arme qui aurait servi au crime, un couteau, a été retrouvée posée sur le lit.

Les gendarmes ont ensuite découvert le corps d’une femme, pendue avec une rallonge électrique. Selon toutes vraisemblances, il s’agirait de la maîtresse de l’homme décédé.

Une lettre retrouvée

Dans une lettre laissée dans la maison, cette femme a écrit avoir porté plusieurs coups de couteau à son amant, avant de se suicider. Cette dernière n’aurait pas supporté d’apprendre qu’il était marié.

L’enquête a été confiée aux gendarmes de Briey.