🇫🇷 #LotEtGaronne Le RAID intervient pour déloger un couple barricadé qui menaçait de tout faire sauter.

Illustration.

Mardi à Pujols, dans le Lot et Garonne, le RAID a dû intervenir pour permettre l’expulsion d’un couple barricadé dans son domicile.

Sous le coup d’une mesure d’expulsion, l’homme, un ancien militaire, avait averti qu’il avait un pistolet mitrailleur et qu’il ne quitterait les lieux que « les pieds devant ».

● Malgré toutes des relances effectuées par les huissiers, le couple qui occupait un logement sur la commune de Pujols, a refusé de quitter les lieux.

● Mardi matin, vers 9 heures 45, l’huissier s’est présenté à leur domicile. La femme lourdement handicapé et un homme se disant ancien militaire, sont locataires des lieux.

● Le couple décide de se retrancher dans les lieux et l’homme menace l’huissier avec un pistolet mitrailleur, bien déterminé à s’en servir.

● Le RAID a été appelé à intervenir pour déloger le couple barricadé. Le négociateur prend contact avec l’homme qui dit avoir une cuve remplie de 1500 litres de fioul, 30 bouteilles de gaz et un pistolet mitrailleur approvisionné. Il menace de tout faire sauter.

● Les négociations vont durer toute la journée jusqu’au soir 21 heures, heure à laquelle les hommes du RAID vont donner l’assaut. Malgré la rapidité d’intervention, l’homme a réussi à mettre le feu.

● Le siège avait été mûrement réfléchi. L’homme avait cadenassé les portails et fermé les volets. La femme avait été enfermée dans une chambre.

● Les fumées de l’incendie ont intoxiqué l’homme mais le pronostic vital de la femme est engagé rapporte Sud Ouest.

Actu17