🇫🇷 Lyon : En détention provisoire pour meurtre, il est remis en liberté à cause d’une erreur de date.

par Y.C.
Illustration D.R.

Le détenu, mis en examen, a profité d’une erreur de la justice pour recouvrer la liberté.

Mardi, à Lyon, un homme âgé de 28 ans, incarcéré dans le cadre d’une détention provisoire pour un meurtre dont il est suspecté, a été libéré par erreur.

Une convocation trop tardive

C’est la date se trouvant sur la convocation pour prolonger sa détention qui était erronée. Le juge des libertés et de la détention (JLD) avait déjà renouvelé la mesure pour six mois après la première année mais la seconde convocation aurait dû être fixée au 3 avril, or le magistrat a mentionné le 12 avril. Ce qui a conduit à la libération du détenu.

Un meurtre à coup de couteau

Les faits reprochés au mis en examen remontent à la matinée du 1er octobre 2016. À la sortie d’une boîte de nuit lyonnaise, deux groupes de jeunes gens avaient eu une altercation. L’un des protagonistes avait porté un coup de couteau à la victime, âgée de 24 ans, qui était morte des suites de ses blessures. Deux jours après le meurtre, l’homme suspecté du crime avait été placé en détention provisoire. C’est lui qui vient d’être libéré de manière « inespérée » selon son avocat, rapporte BFMTV.

Actu17.