Lyon : Gérard Collomb convaincu d’avoir sauvé la Fête des lumières en ayant persuadé lui-même les casseurs de se calmer.

par Y.C.
Gérard Collomb. (Wikimedia)

L’ancien ministre de l’Intérieur et actuel maire de Lyon a affirmé s’être rendu « au coeur des tensions pour les apaiser ».

Le maire de Saint-Etienne demandait à ce que la Fête des lumières, qui se tenait jusqu’à dimanche dernier, soit annulée. La cause ? Des renforts policiers devaient être affectés à la ville de Lyon plutôt qu’à la sienne.

Gérard Collomb affirme avoir convaincu les casseurs de battre en retraite

« Plutôt que de répondre positivement aux propositions qui m’étaient faites d’interrompre la fête, j’ai pris l’initiative de me rendre au cœur des tensions qui vers 18 heures [samedi] se concentraient sur la place Bellecour, pour les apaiser » a déclaré le maire de Lyon.

Il raconte ensuite comment il a convaincu les casseurs de cesser leurs méfaits : « Je les ai interpellés en leur signifiant qu’ils ne pouvaient pas gâcher la fête des lumières, la fête de tous les Lyonnais, leur fête », a affirmé Gérard Collomb. Puis, il a enjoint au directeur de l’événement de « démarrer le spectacle place Bellecour », selon ses déclarations.