Lyon : Ils reçoivent une grenade lacrymogène à leur fenêtre, le parquet ouvre une enquête


Illustration. (photo Gérard Bottino/Shutterstock)

Les occupants d’un appartement du centre de Lyon ont reçu une grenade lacrymogène durant la manifestation contre la réforme des retraites ce samedi. Ils étaient en train de filmer les manifestants au même moment, la séquence a été diffusée sur les réseaux sociaux.


Le parquet a annoncé l’ouverture d’une enquête ce dimanche après la diffusion d’une vidéo montrant plusieurs personnes à la fenêtre d’un appartement en étage, recevoir une grenade lacrymogène durant la manifestation contre la réforme des retraites à Lyon, ce samedi. Des images visionnées plus de 2 millions de fois sur Twitter.

Ce qui est vraisemblablement le palet d’une grenade lacrymogène a touché le bras d’une jeune femme âgée de 20 ans qui se nomme Inès indique Le Parisien.

Cette dernière observait la manifestation de sa fenêtre en filmant lorsque les faits se sont produits. Le projectile s’est introduit dans son logement puis a commencé à brûler a-t-elle expliqué. Il a ensuite été retiré.

Deux plaintes déposées

Personne n’a été blessé mais l’étudiante a décidé de déposer plainte ce samedi soir pour « violences volontaires et dégradations volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ». L’un des amis de la jeune femme a lui aussi déposé plainte, affirmant avoir été lui aussi touché par les éclats du projectile.


« Il n’y a eu aucune velléité de l’atteindre »

A ce stade, rien n’indique que les plaignants ont été délibérément visés par ce tir de grenade. Sur Twitter, la police s’est exprimée sur les faits, indiquant que « des manifestants hostiles enfonçant un barrage policier et s’en prenant aux biens et aux personnes ont contraint les #FDO (forces de l’ordre, ndlr) à effectuer des tirs de lacrymogène en vue de les disperser ».

« Si un tir a pu toucher accidentellement le balcon d’un immeuble, il n’y a eu aucune velléité de l’atteindre », peut-on également lire.

Les investigations ont été confiées au pôle de commandement discipline et déontologie de la DDSP.