🇫🇷 Lyon : L’antifa mis en examen est un pompier professionnel.

par C. Laudercq et R. Lefras
Illustration Actu17 ©

Le trentenaire est poursuivi pour avoir foncé en voiture sur ses opposants lors d’une rixe et blessé un policier.

Mercredi, une rixe avait éclaté lorsque d’anciens militants du GUD (groupuscule d’extrême droite) s’étaient invités dans un concert « No racism, no sexism, no fascism », sur le quai Arloing dans le 9e arrondissement de Lyon.

Neuf interpellations

Les policiers étaient intervenus pour rétablir l’ordre et avaient procédé à neuf interpellations dont huit militants d’extrême droite et un militant d’extrême gauche « antifa ». Dans le lot, sept personnes avaient été mises en examen pour « violences volontaires aggravées » et deux placées sous le statut de témoins assistés.

Des mesures pour qu’il puisse continuer d’exercer son métier de pompier professionnel.

Le militant « antifasciste » âgé d’une trentaine d’années fait partie des personnes mises en examen. Sapeur-pompier professionnel, il est frappé d’une mesure d’interdiction de paraître dans le 5e, ainsi que dans le 9e, sauf pour les besoins de son métier. Le trentenaire fait en effet partie des effectifs de la caserne de la Duchère dans le 9ème arrondissement de Lyon.

Suspecté d’avoir foncé en voiture sur ses opposants

Le sapeur-pompier est notamment suspecté d’avoir foncé sur les militants d’extrême droite avec sa voiture. Il aurait, en outre, blessé un policier à la gorge durant son interpellation, rapporte LyonMag.

Actu17.