🇫🇷 #Maëlys Plusieurs photos prises la nuit de la disparition, mettent en cause le suspect, Nordahl Lelandais.

   par C. Laudercq et R. Lefras.
DR

La petite fille de 9 ans, Maëlys est toujours recherchée. L’enquête se poursuit et les enquêteurs ont a leur disposition plusieurs éléments qui accablent Nordahl Lelandais, le suspect toujours en détention. Une silhouette blanche correspondante à celle de Maëlys apparaît sur l’un des clichés.

Ce sont en fait plusieurs images que les enquêteurs ont récupérées sur plusieurs caméras de vidéosurveillance, et non une seule comme le journal Le Dauphiné l’avait annoncé le mois dernier.

La première image a été prise vers 3 heures du matin explique BFMTV qui révèle ces nouvelles informations, par une caméra de vidéosurveillance installée entre deux commerces dans le centre-ville de Pont-de-Beauvoisin, à seulement 800 mètres de la salle des fêtes où a disparu la petite fille dans la nuit du 26 au 27 août dernier. Nordahl Lelandais a expliqué aux gendarmes qu’il était parti acheter de la cocaïne à ce moment-là.

Le suspect a réalisé au total quatre allers-retours durant la nuit, expliquant aux gendarmes être d’abord allé voir ses chiens, puis chercher des bières, puis être allé se changer après s’être taché. Et donc une quatrième fois, pour selon lui, aller acheter de la cocaïne.

Une silhouette dans la voiture du suspect, avec des vêtements correspondants à ceux de Maëlys

Mais cette version ne convainc pas les enquêteurs. Et pour cause, les images de cette caméra de vidéosurveillance montrent une « silhouette humaine de petite taille, habillée de blanc, sur le siège passager » écrit BFMTV. L’analyse de ces images a permis de démontrer que « plusieurs détails » de cette tenue, correspondaient aux vêtements que portait Maëlys lors de la soirée de mariage, à savoir, une robe blanche avec un col rond, sans manches.

Toujours selon la chaîne d’informations, les enquêteurs sont parvenus à identifier formellement le véhicule de Nordahl Lelandais grâce à un défaut d’éclairage des feux arrières, du positionnement des vignettes sur le pare-brise, mais également grâce à un autocollant bien spécifique.

Trente minutes après cette image, un autre cliché a pu être récupéré par les gendarmes. Cette fois, le véhicule roule dans l’autre sens et la silhouette blanche a disparu.

Le téléphone de Nordahl Lelandais volontairement éteint après 4 heures du matin

Le suspect avait déclaré avoir participé aux premières recherches pour retrouver Maëlys, la nuit du drame. Mais ses amis ont affirmé ne pas être parvenus à le joindre à ce moment-là. L’homme a finalement expliqué qu’il était allé chercher des stupéfiants, toujours selon BFMTV.

Pourtant, vers 4 heures du matin, le téléphone du suspect borne bien à proximité de la salle des fêtes. À l’arrivée des gendarmes peu après 4 heures du matin, l’homme n’était pourtant pas présent. Le téléphone de Nordahl Lelandais sera ensuite volontairement éteint, jusqu’à 7 heures le lendemain matin. « Un problème de réseau » selon le suspect. Une version qui là encore, n’a pas convaincu les gendarmes.

Nordahl Lelandais sera de nouveau entendu par les juges ce jeudi.

Actu17.