🇫🇷 Pour les magistrats du parquet financier : N. Sarkozy aurait utilisé des méthodes de «délinquant chevronné».

par Y.C.

Le Parquet National Financier (PNF) a rendu son rapport : un procès se profile contre Nicolas Sarkozy.

● C’est dans le journal Le Monde que Gérard Davet et Fabrice Lhomme rapportent des extraits du réquisitoire du PNF rendu le 4 octobre. Un procès contre Nicolas Sarkozy pourrait bien voir le jour pour trafic d’influence et corruption.

● Le Parquet National Financier met en cause l’ancien chef de l’État sans ambiguïté, selon les deux journalistes. Les conclusions des Magistrats sont sans appel : « il existe des charges suffisantes à l’encontre de Nicolas Sarkozy et de Thierry Herzog d’avoir commis les faits de corruption et de trafic d’influence actifs pour lesquels ils ont été mis en examen ». Ils comparent même Nicolas Sarkozy et son conseil Thierry Herzog à des « délinquants chevronnés ».

L’ancien chef de l’État qui utilisait les pseudonymes « Paul Bismuth » et « Gilda Atlan » révélés par des écoutes, pourrait être poursuivi pour corruption. Thierry Herzog, son avocat et le Magistrat Gilbert Azibert pourraient être poursuivis, quant à eux, violation du secret professionnel » et « recel de violation du secret professionnel ».

● Nicolas Sarkozy et Thierry Herzog « ont utilisé pendant plusieurs mois des téléphones occultes pour passer une partie de leurs communications, celles qui, par nature, devaient échapper à une surveillance judiciaire. Les deux téléphones, achetés en janvier 2014 sous l’identité de Paul Bismuth puis utilisés selon un mode opératoire le plus souvent utilisé par des délinquants chevronnés cherchant à déjouer les surveillances judiciaires, n’étaient pas les premiers » ajoute enfin le Parquet National Financier.

Actu17.